J’ai testé « Mon cahier stop au sucre »

Bonjour, je m’appelle Norma Wallace et je suis addict au sucre… Impossible de finir un repas sans un dessert, crises de boulimie, craquages réguliers, tablette de chocolat pour se remonter le moral et donc kilos en trop, dépression lorsqu’il n’y a plus de chocolat, problème de peau (so sexy…).

Autant vous dire que j’ai testé un grand nombre de régimes, tenté plusieurs méthodes pour manger moins sucré mais je n’ai jamais tenu bien longtemps.

Alors, mi mai, je me suis procuré ce petit cahier très ludique (et très bien illustré)  plein d’astuces pour se désintoxiquer du sucre en 3 semaines. C’est parti!!

Semaine 1 :

La première semaine, on arrête les sucres ajoutés : les pâtisseries, confiseries, sodas et jus sucrés, le sucre dans les boissons chaudes, et on limite les fruits et jus de fruit à 3 par jours. On choisis des desserts « sans sucre ajouté ».

Je n’ai pas eu trop de difficulté à tenir cette première semaine. J’ai même poussé le vice en supprimant le dessert du midi, sinon je sais que j’ai une irrépressible envie de chocolat et un gros coup de barre. Le seule moment difficile a été le samedi après-midi au goûté de ma fille, j’aurai dévoré tous les gâteaux du monde mais je me suis contentée de finir la pomme de Miss Wallace.

Seulement 2 écarts : une petite part de gâteau samedi soir et dimanche soir (pas le choix, on fêtait l’anniversaire de M. Wallace…).

Bilan : -1kg en 1 semaine, plus de coup de barre après mangé, plus de crise de boulimie et la sensation d’avoir « dégonflée » par contre j’ai eu une irruption de bouton le 5 ème jour… Je ne sais pas si c’est lié…

Semaine 2 :

La deuxième semaine, on supprime les sucres raffiné : on remplace le pain blanc par du pain complet au levain et on préfère les céréales complètes (pâtes, riz, semoule…).

Cette deuxième semaine a été un plus difficile parce que j’ai eu faim. Presque tous les jours j’ai eu un creux dans l’après-midi… J’ai tenu bon mais je me demande si par soucis de bien faire, je ne me suis pas un peu sous alimenté…

Je ne vous cache pas que remplacer les féculents par leur équivalent complet demande une réorganisation de ces placards et un petit budget dédié, mais quand on veut, on le fait!!

Cette semaine m’a permis de revoir complètement mon alimentation surtout du soir et trouver de nouvelles recettes DÉLICIEUSES à base de quinoa ou lentille corail, même M. Wallace a aimé!

Pour tenir le coup, j’ai également réalisé une recette de gâteau proposer dans le cahier et OMG!!! Ils sont délicieux! On les a dévorés (avec modération bien-sûr) avec M. Wallace.

stop-au-sucre-arreter-sucre-en-3-semaines-3

stop-au-sucre-arreter-sucre-en-3-semaines-2

Bilan : poids stable, des petits creux dans l’après midi mais avec une pomme ça passait, toujours cette sensation de dégonfler principalement du ventre (so sexy girl!!) et une prise de conscience : le sucre appel le sucre. L’envie de sucre passe petit à petit, je n’en ai pas vraiment envie mais je sais que si je craque, ce sera la débandade!!

Semaine 3 :

On continue sur la ligné de la deuxième semaine, rien de nouveau.

On continue sur la lancée et c’est de plus en plus facile, disons naturel. Plus de sensation de faim et toujours la découverte de nouvelles recettes. Comme d’habitude le moment le plus dur c’est le week end après manger, j’ai tellement envie d’un goût sucré!  C’est à ce moment là que l’on se rend compte de l’addiction qui est bien installée et dont on a du mal a se défaire, mais j’ai tenu bon. ( à part dimanche, le déjeuné dominical chez les parents est un vrai piège dans lequel je tombe à chaque fois!).

Bilan : poids toujours stable mais plus de petits creux. Les réflexes alimentaires commencent à s’installer (pas de pain avec les féculent, pas plus de 3 fruits par jour…..). Les problèmes de peau se sont atténués au fur et à mesure et vraiment plus de coup de barre dans l’après midi.

 

Au final, cette cure m’a surtout appris à comprendre et identifier mes moments de faiblesse vis à vis du sucre. Je vais pouvoir travailler la dessus et/ou trouver des alternatives.

De nouvelles habitudes et réflexes alimentaires pour toute la famille et ça c’est pas du luxe. Je me sens moins gonflée, un peu moins irritable (bien que le manque de sommeil fausse un peu le résultat…). Mais le plus important, je n’ai plus l’envie constante de me jeter sur du sucre, une libération!

Par contre, je pense qu’une petite piqûre de rappel de temps sera nécessaire, les mauvaises habitudes ont vite fait de se réinstaller…

Enfin, seule déception, seulement 1kg de perdu en 3 semaines, je ne faisais pas cette désintoxication pour perdre du poids mais cela aurait été un petit plus.

Alors, vous vous lancez quand?? Vous trouverez la livre juste ici.

Publicités

5 commentaires sur « J’ai testé « Mon cahier stop au sucre » »

  1. Ils « promettent » une plus grande perte de poids? Mon problème c’est les quantités et le sucre évidement! C’est quand qu’on l’a cette recette omg entre celle aux lentilles et celle du muffin au chocolat qui a l’air trop bon???

    J'aime

  2. Coucou! Chapeau bas mamselle quand même!!! Tu as eu bien raison!
    Pour la petite histoire, suite à un bilan glycémique trop haut en décembre, j’ai du faire une cure sans sucre pour convaincre ma gygy que tout irait bien! (autant dire que passer la cure…bref) Bilan en 3 semaines, -3kg (juste avant Noel génial!) et un taux divisé par deux, en gardant les fruits mais supprimant tout le reste!!!
    seulement, cela a mis en évidence mon addiction au sucre (politique de l’autruche quand tu nous tiens) qui pourtant ne m’avait pas paru aussi difficile à vaincre lors de mon gros régime il y a 2 ans. Les premiers jours, j’étais très nerveuse, comme en manque!
    Les coups de barre post-repas je connais, alors ça m’encourage à revoir certaines choses. Mais au final, à part sur des craquages boulimiques du genre « il me fauuuuuut du suuuuucre maintenaaaaant » plutôt le soir, j’en mange peu. Je ne suis pas une grosse consommatrice des sucres lents aussi ou alors plutôt des fibres en fait, et je tiens sans problème une journée avec une alimentation plutôt riches en protéines (légumes, viande maigres) héritée du régime d’ailleurs, et un fruit le midi. Si ça peut aussi t’aider…
    Mais bon, le labo à côté du mien bosse sur l’addiction, on a vu mon collègue sur Fr5 il y a peu, et il me l’a confirmé… le sucre est une des molécules les plus addictives qui existent! 😉
    courage!!!! Vainquons nos addictions pour une vie plus saine (et dégonflée! 😉 )
    Bisous

    J'aime

    1. Merci Melina pour ton commentaire.
      Ca me rassure de ne pas être la seule addict, moi aussi mon plus gris problème c’est les crises de boulimie quand je suis stressé ou déprimée.
      Si le sucre est une des molécules les plus addictives a quand le traitement pour se sevrer??

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s